lundi 28 novembre 2016

Si tu veux m'offrir un cadeau ... {wislist}


Noël approchant, il est temps de faire sa liste.

J'voudrais bien ...

de la FOOD :
Des produits d'épicerie fine, un ptit panier garni et je suis ravie.
Je suis plutôt bec salé, même si ... les tartinades (coco, spéculoos ...) de l'enseigne "Le comptoir de Mathilde"  me font craquer.
En fait, c'est bien simple, tout me donne envie dans cette boutique. (62 rue Nationale, sous la galerie de la Fnac, à Tours) (ils ont une boutique en ligne, aussi)

food


Sur le site "Bien Manger" , beaucoup de bonnes choses aussi.

Du thé, des tisanes, heu ... de la bière ?
Allez ... 😆

Des LIVRES :
Ce n'est pas raisonnable, car tout la colonne de droite de ma bibliothèque ... ce sont des livres non lus.
bibliotheque


Mais il y ces auteurs à best-seller dont j'ai lu tous les ouvrages ... sauf que là, j'ai du retard :
* Dernier Werber - Demain, les chats
* Les derniers  King : Joyland / Dr sleep / Revival
* Dernier Maliki - tome 7 Hanami
* Les derniers Legardinier  : ça peut pas rater / quelqu'un pour qui trembler.
* Les derniers Gounelle (le jour où j'ai appris à vivre / Et tu trouveras le trésor qui dort en toi)

J'aime bien aussi les livres de vulgarisations scientifiques, ou sur les médecines naturelles, alternatives et intégratives,  la nutrition ...
Ainsi que les recueils de nouvelles.


Voila voila ...
Je ne suis pas très bijoux (éventuellement pendentif collier), encore moins parfum ou fleurs, les fringues c'est toujours délicat à offrir, les cosmétiques ce n'est pas mon truc à moins qu'ils soient méga bio, voire fait maison ...

Sinon, les cadeaux immatériels, c'est bien aussi. Un resto, la promesse d'un séjour qui dépayse un peu, une jolie lettre.
Ou quoique ce soit qui me fasse découvrir l'univers de la personne qui prend le temps de choisir et m'offrir un cadeau

Et toiiiii, tu veux quoiiii pour Noël ?

 

jeudi 24 novembre 2016

Mon carnet de sorcière 2017.

Je n'utilise jamais d'agenda.
Papier, j'entends.
Car j'use et abuse de celui de mon smartphone.

Alors, pourquoi diable ai-je acheté cet agenda 2017 ?
D'une, il est super beau. Mauve. Ma couleur préférée.
De deux, les sorcières et moi, on a quelques intérêts communs. Tambouille, potions, plantes médicinales ...
De trois, ce grimoire (Pardon. Cet agenda) est bien conçu :

agenda
Des potions donc, des anecdotes magiiiiiiques et des info sur les plantes, j'adore.


Oui, mais ... tu n'utilises pas d'agenda !
Oui, bhen ... je m'en servirai autrement ☺

Tu connais le principe des "3 kiffs par jours " ?
Et bien cela va m'aider à m'y tenir.
Ca va me servir de micro-journal intime, en notant les événements très marquants de la semaine.
Ou de petites réflexions fugaces.
De mini to-do-list.
Ou ... je ne sais encore bien, j'aviserai !
 ( Un peu comme un bullet journal, budo pour les intimes)

Acheté à la Fnac (il n'en restait plus qu'un ! Hiii, je le prends, viiiite !),
15e
Auteur : Denise Crolle-Terzaghi


samedi 19 novembre 2016

Film : Marguerite et Julien

A la lecture du synopsis, j'étais un peu inquiète . Un peu, d'avance, soupçonneuse. Je craignais d être mal à l aise.
Un frère et une sœur qui s'aiment.
Pas une demi-fraterie, non. De vrais frère et sœur.
Et s'aimer, non pas d'un amour filial, mais comme des amoureux transis. Avec tout ce que ça implique de charnel. De scandale social. De honte, non-dit, bravoure.
Je craignais que le parti-pris du film me force à adhérer, à ... prendre parti.



Mais force est de constater qu'on en vient, même malgré soi, à espérer ... on se dit qu'ils ont joué de malchance, que s'ils étaient nés autrement ...

Filmés de telle façon, quasi factuel (à savoir que l'histoire est tirée d'un fait réel) que les émotions des protagonistes de chaque"camps" sont parfaitement retranscrites.

Quelques longueurs toutefois , surtout au début.
Et puis, le fait qu'on peine à situer l'histoire ... une impression persistante d' anachronisme volontaire qui confère à l' ensemble une sorte d' universalité. Je ne saurai dire si j' ai ou non apprécié cet aspect.

Dans l'ensemble, un bon film.

mardi 15 novembre 2016

Resto : "Aux pieds sous la table" {Toulouse}

La dernière fois, je vous parlais de ma visite de Toulouse, petit parcours d'une demi-journée. Le midi, j'y ai retrouvé de la famille, cousines, cousins et ma tante pour partager un repas au restaurant.

Comme nous étions nombreux, j'ai pu prendre toutes les plats de la carte en photo.

Les entrées : 



C'est vraiment joliment présenté !
J''ai choisi le plat du milieu, l'oeuf mollet, cuit comme il faut, bien coulant à la découpe.

La crème de brocolis était bonne.
Le jambon relevait un peu le tout.

Je vous met le menu. Il change tous les jours, mais c'est pour que vous voyez à quoi correspondent les autres plats en photo :




Plat :





J'ai opté pour le fish'n chips.
La panure etait moelleuse et légére, on ne sentait pas le gras de la friture.
A contrario, la sauce béarnaise maison était un peu trop riche, donc écoeurante. Très bonnes frites, bien charnues.

Dessert :




Je n'avais plus faim donc je me suis contenté de piocher dans le pain perdu, dans l'assiette de ma cousine.
Pain biiiien imbibé, moelleux, caramélisé, parfait.

Le décor :




Rustic' chic !
Et le service était agréable.

Donc, un bon restaurant, un peu excentré mais il vaut le détour.

Pas de site internet, mais une page facebook très active , où est annoncé le menu, qui change plusieurs fois par semaine.

Aux pieds sous la table
4 rue Arnaud Bernard
31000 Toulouse


samedi 12 novembre 2016

Courge butternet rotie, chèvre et épices

courge

On ne peut plus simple :

Ta courge, tu la coupes en deux. Moi, c'etait simple, car format mini. Pas plus grande que ma main, toute mimi !

Tu quadrilles au couteau. Épices au choix. Ici : curcuma, gingembre, cumin.
Une noisette de fromage dans le creux.
Un trait d'huile. Pour ma part, une huile d'olive aromatisée à l'ail.

Au four.
180 à 200°, 30 à 45 minutes.

Mioum.


mercredi 9 novembre 2016

Parcours pour visiter Toulouse en 3 heures. #citybreak 1

Un petit parcours, juste pour une après midi ...

C'est super court, 2h30 / 3h de marche, et ce n'est possible que parceque je rentre rarement dans les magasins.

Il faut préciser aussi, que Toulouse, je connais déjà. J'y ai vécu pendant 4 ans. Fin de collège et tout mon lycée.
J'y suis retournée quelques fois, mais pas depuis 4 ans. Et ca a bien changé ! Il y a eu des travaux d'aménagement urbain, quasi tout le centre-ville est piéton désormais, très agréable.

Je suis donc partie de la place du Capitole :

toulouse


Photo moche, mais l'esplanade était occupée par des tentes pour un marathon le lendemain.

Les arches qui abritent divers restaurants et cafés :
toulouse




Direction, la Basilique St Sernin :

TOULOUSE



La rue du Taur :


J'ai tourné un peu au hasard dans le quartier, pour tomber, rue des Lois, sur une boutique atypique, La Mucca.
Que de la papeterie, originale et ludique, certains carnet étant même fabriqués localement.
toulouse




Rue St Rome : LA rue commercante de Toulouse, un peu comme la rue Ste Catherine de Bordeaux. Moins longue mais avec plus de charme.


Je suis remontée par la rue Alsace-Lorraine, désormais piétonne et qui regorge d'enseignes qu'on retrouve dans toutes les grandes villes. Autant dire que je ne m'y suis pas attardée, le shopping c'est pas mon truc.

Place wilson. Agréable petit parc au centre du carrefour, et toutes ses terrasses de café autour.

A nouveau place du Capitole.

Charmante rue paraminière, pour déboucher sur la place St Pierre, jolie vue sur le pont et la Garonne :





Pour rejoindre l'appartement de ma cousine qui m'hébergeait, j'ai longé le quai St Pierre, puis le canal de Brienne :



Je n'ai pas eu le temps, mais dans ce quartier (campans caffareli), je vous conseille de flâner dans le jardin japonais. Dans mes souvenirs, il vaut le détour.

Si j'avais eu le temps également, j'aurai traversé le pont St Pierre pour visiter "les abattoirs". Comme son nom ne l'indique pas, il s'agit d'un musée. D'art moderne et contemporain.
Une autre fois !

Sur le même thème :
Je pars où, quand, comment ?
Acheter vos billets d'avion moins cher et éviter les galères.
collecter et synthétiser les info pour préparer un long voyage
quelles banques et assurances choisir pour un long voyage ?
Guide de survie à l'aéroport
-  Liste des démarches pour préparer un Tour du monde (ou juste un voyage longue durée)
-  Itinéraire pour visiter l'Argentine


Les récits de voyage :
Toulouse en 3 heures
Orléans en 2 jours
Rome en 2 jours
Le Japon en 10 jours
Florence en 3 jours
Copenhague en 4 jours
2 jours à Nantes

A venir :
- itineraire , Bolivie, Pérou, Thaïlande


- visa et preuve de sortie de territoire
- vaccins et appli smartphone

samedi 5 novembre 2016

J'ai participé à un atelier d'écriture...

... et c'était trop bien !
C'est un event Facebook lancé par le Court-Circuit , un resto-café alternatif pas loin de chez moi. (Je vous en reparle bientôt)
Je l'ai vu dans l'après-midi, je me suis dit, allez, c'est l'occasion !

Nous étions nombreux.

Copyright Léa ☺


Treize et l'animatrice, Léa Toto. Elle anime des ateliers théatre et écriture pour le CDRT  .
Elle sait mettre à l'aise dès les premiers instants, et nous faire comprendre que l'atelier se passera sans jugement, sans l'esprit rigide (pardon. Rigoureux) et intimidant qu'on peut trouver parfois dans ce genre de rassemblement.

On a fait 4 ateliers d'environ 10 minutes chacun.
Deux abécédaires (un portrait chinois , et commercer tous les mots du texte par les lettres de l'alphabet, dans l'ordre. (Exemple : Antoine boxa comme d'habitude. Élegant, fringant, gigotant, hirsute...).

Un exercices de style anaphorique. Commencer toutes ses phrase de la même façon .

Et quelque chose que je connaissais déjà, le "parcours obligé". Partir d'une liste de mot pour construire un texte. Il a fallut les utiliser dans l'ordre, ce qui complexifie un peu les choses.
Peut-être que je mettrais en ligne mon texte, un de ces jours.
En attendant, je vous mets juste la liste des mots, si vous voulez vous amuser :
Klaxon - ribambelle - insulaire - bruine - ululer - citronade - perle - inaugural - nuage - promptement - ride - ubuesque - imbitable - paix.


On a lu nos textes les uns après les autres (pas évident d'élever la voix, avec le bruit ambiant et convivial du bar).
Il y a eu de belles productions, de l'humour, de l'émotion.

J'ai passé un très bon moment.
Ecrire dans l'urgence, c'est vraiment stimulant.
Écouter et m'imprégner des différents styles.
M'amuser, partager, découvrir de nouvelles personnes.
Le tout en m'abreuvant d'une des délicieuse tisane du Court-Circuit.

3e : 3 ou 4 tasses ... 😆


Je vais guetter les events FB pour y retourner si Léa réitére l'experience.
Elle anime aussi des ateliers d'une journée entière, 25e, je pense que je vais m'inscrire sur une des session de 2017 😊


mercredi 2 novembre 2016

Mon arrivée au Japon. Jour 1

Raconter 15 jours de voyage au Japon, ca va nécessiter davantage que un ou deux articles.
En fait, c'est simple, je compte faire autant d'articles que j'y ai passé de jour.
A raison d'un par semaine ... 15 semaines ... ca va nous tenir jusqu'en mars cette histoire !!

Je recopie ici mon carnet de voyage que je tenais sur place, que je remplissais au fil de la journée ou le soir avant de m'endormir.
Du coup, le tout sera peut-être un peu brut de décoffrage, pas stylisé, à peine modifié ... mais vous aurez l'impression de voyager avec moi ... du moins je l'espère !

Allez ... on embarque !

               ~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~

LUNDI 4 AVRIL
L'embarquement s'est déroulé sans encombre. Ce moment qui me faisait si peur a été d'une fluidité déroutante. Tout était bien balisé : enregistrement, douane, passer d'une zone à l'autre de l’aéroport. Parfait.
Le tout sans jamais me sentir vraiment seule, je recevais et envoyais des messages à mon entourage et quelques post sur mon mur facebook.



Décollage. Toujours aucune appréhension mais je commence à prendre conscience de ce qui m'attend.
De ce dans quoi je me suis lancée. J'ai passé tellement de mois à planifier, rationaliser, temporiser, me rassurer de 1000 manières ... et pour des raisons personnelles et sentimentales, j'avais un peu l'esprit ailleurs le mois précédent le voyage, que j'en était devenue très sereine, calme, toute peur éteinte.
Toute excitation, aussi.

Mais là, à 3000m d'altitude, le soleil couchant sur la mer de nuage, alors que mon horloge affiche 18h00 ...troublant de ne pas savoir où on se trouve dans le monde. ( Un coup d'oeil à la tablette de vol : ADAK. Russie), là, oui, je me rend compte de ce que j'entreprends.
Au décollage, j'ai pensé 3 secondes à cette vie, à ces 10 ans que j'ai laissé derrière moi. Et à celle qui s'amorce, tellement différente, tellement ... libre.
Me concentrer sur moi, ce voyage, profiter de cette parenthèse.

Dans l'avion: mer de nuage, soleil couchant.
Somnoler. Sans réussir à dormir.
Beaucoup bu, (jus de fruit, thé) car c'est gratuit.
2 repas. Un voisin chinois pas causant. Il reste à peine 2h de vol, Paris-Pékin : 10h

Minuit en France, 6h à Pékin. Escale.
Descente et atterrissage, en douceur, davantage que sur des vols courts, joli lever de soleil au dessus du voile de nuage. Rose laiteux.
Cristaux de glace sur les vitres.
-58° F
Soleil rouge, flamboyant.



MARDI 5 AVRIL
6h, Pékin
Transfert sans encombres. De nouveau une place à coté d'un hublot.
Voisin : chinois, dégaine de mafieux.
Les 4h sont vite passées.

Premiers pas sur le sol japonais.
Il fait doux, un peu gris, il est presque 13h.
Le temps d'effectuer les démarches : retirer le pocket wifi où j'ai tourné 1/2h pour trouver le stand, failli perdre mon passeport (glissé dans ma culotte au lieu de le mettre dans le sac banane !), JR pass et carte de transport Suica achetée.
Il est 15h quand je prend le monorail JR, puis métro A2, direction Akakusa. C'est assez bien indiqué.



En sortant du métro, j’atterris dans une petite rue, aux odeurs de food bien marquées. Quelques devantures typiques. J'avance direction Senso-ji.
Tori (les fameuses grandes portes rouges, à l'entrée des temples) sur la droite, beaucoup de monde, je sens que c'est pas loin.
Enfilade d’échoppes de souvenirs et de nourritures, le temple est majestueux, entouré d'un jardin et d'une multitude de petits hôtels de culte.
Sakura en fleurs.





Je parcours les stands plusieurs fois, bombarde le lieu de photo. Premier sous dépensés : 300yen, 2 beignets frits. Certainement poulet oignons, et un au curry rouge.



Que je déguste, assise sur le perron d'un petit immeuble, dans une ruelle adjacente.
Je reprend la marche, vers la Skytree. Je tombe sur un beau point de vue au bord d'une rivière, avec une enfilade de sakura et des gens qui pique-niquent en dessous.
Il n'est que 17h30, mais je décide de prendre le chemin de la location, quitte à visiter le quartier.
Ce ne fut pas si simple ! En partant j'avais 1h d'avance, mais je suis arrivée pile à l'heure. Course au combini (superette) (food /poulpe, / tofu / 750Y) et je me suis plus ou moins perdue.



Une dame à qui je demandais mon chemin m'a accompagnée durant 15 minutes ! Trop gentille !
Mais mon hôtesse airbnb avait plus d'une 1/2h de retard.
Pour s'excuser, elle m'a laissé des snack et un billet de 1000Y

Dépense de la journée :
2000 yens suica
1050 food
+1000 cadeau
-2500
montant restant : 150 000 -2550 = 147 450
soit 1173e

  Premières impressions :
Tokyo, ça bouge tout le temps.
Mais en même temps, j'ai l'impression qu'ils dinent tôt. Les échoppes commencent à fermer à 17h30, la nuit tombait à 18h, et les rues se vidaient. Tout est contrasté. Le petit temple côtoie un building, l'enseigne coca cola à coté d'une gargote traditionnelle.
Profusion. Course effrénée.
Le logement : studio, confortable.


Finalement, j'y suis seule, l’hôtesse ne vit pas içi.
J'allume la TV : publicités complétement délirantes.
Je discute sur fb, prépare mes affaires pour demain : je vadrouillerai léger (sac besace, sac banane).
Et rien que ça, ça me met en joie, après avoir trimballé mes 10 kilos sur le dos toute la journée.
Je me couche à 22h. Les conversations avec mon chéri me manquent.
Réveil à minuit et demi. Bruits dans la rue.
Voguer sur Facebook.
Rédiger la journée sur ce carnet.

         ~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~

Voila !
Je n'ai pas pu mettre toutes les photos, vous retrouverez l'album complet de cette premiere journée sur ma page facebook (partagé en mode public, donc vous devriez les voir même si nous ne sommes pas amis) :

Album photo, jour 1


Sur le même thème :
Je pars où, quand, comment ?
Acheter vos billets d'avion moins cher et éviter les galères.
collecter et synthétiser les info pour préparer un long voyage
quelles banques et assurances choisir pour un long voyage ?
Guide de survie à l'aéroport
-  Liste des démarches pour préparer un Tour du monde (ou juste un voyage longue durée)
-  Itinéraire pour visiter l'Argentine


Les récits de voyage :
Toulouse en 3 heures
Orléans en 2 jours
Rome en 2 jours
Le Japon en 10 jours
Florence en 3 jours
Copenhague en 4 jours
2 jours à Nantes

A venir :
- itineraire , Bolivie, Pérou, Thaïlande


- visa et preuve de sortie de territoire
- vaccins et appli smartphone